novembre 29 2017 0Comment

La planification opérationnelle : composante de la stratégie d’entreprise

La compétitivité des entreprises s’articule principalement autour des cadencements en étroite relation avec les coûts et délais. Plus le temps passe, plus on se rend compte que les entreprises concluantes sont celles outillées de méthodes et d’outils innovants.

Certains projets clients restent des challenges, avec des délais de plus en plus courts et des prix d’engagement très compétitifs. Ainsi, la planification opérationnelle a toute sa valeur moyennant des ressources dédiées avec des outils performants.

 

L’utilité de la planification opérationnelle pour mieux gouverner son entreprise

La planification opérationnelle, comme son nom l’indique, porte sur les opérations ou les actions devant mener à la réalisation d’un objectif. Elle consiste à sous-diviser les objectifs stratégiques en sous-objectifs spécifiques, et à attribuer à chaque service le sous-objectif à atteindre, ainsi que le rôle et la responsabilité qu’il doit assumer. Elle se fait dans le cadre de la planification stratégique globale de l’entreprise. La planification opérationnelle prend en compte trois dimensions fondamentales d’un projet : la durée, les moyens (matériels et humains) et le périmètre d’actions.

La planification opérationnelle a l’avantage d’influer sur la gouvernance, ainsi que sur la marche à suivre pour l’atteinte des objectifs, tout en sensibilisant les intervenants aux plans d’actions.

 

L’interrelation de la planification opérationnelle avec le service achats

D’un point de vue de la fourniture de matériel (qui relève de la responsabilité du service achat) une bonne visibilité sur la planification opérationnelle aura l’avantage de permettre une visibilité accrue sur les nécessités en termes de moyens sur un projet. Le service achat a donc tout intérêt à se baser sur la planification afin de rentabiliser les investissements par projet. Le service achat lui-même doit s’appuyer sur un planning d’achat, prédéfini en fonction des besoins et des objectifs de l’entreprise. En s’appuyant sur le planning opérationnel pour l’édition, et la mise à jour de leur planning, le service achat se base davantage sur la réalité des besoins, et évite ainsi les dépenses inutiles, tout en permettant un meilleur accompagnement des opérationnels.

Une vision sur une période charnière d’un projet, avec un besoin de production accru, permettra de décider des meilleurs compromis pour le département achats. Le planning indique souvent des pics de charges et la location dudit matériel pour un meilleur investissement des ressources pourrait être la solution retenue dans le cadre du projet. A l’inverse, une baisse d’activité pourra être anticipée, et un délai sur l’achat de matériel pourra être appliqué.

 

L’interrelation de la planification opérationnelle avec les finances de l’entreprise

En prenant en compte les moyens d’exécution des différentes tâches, la planification opérationnelle ne va pas seulement concerner les exécutifs d’un projet (chef de projet, bureau d’étude, production, service achat…). Les informations qu’elle renferme vont également porter sur les coûts directs et indirects, les besoins financiers et les rentrées de trésorerie.

S’agissant de grand projets, ces spécifications vont permettre au service financier d’avoir une vision plus claire à long terme sur les flux financiers. Ainsi, la planification opérationnelle peut permettre de développer des plans financiers à plus longue échelle, et avec plus de visibilité. En ayant une vision des sorties ou des entrées de trésorerie, il est ainsi possible de prévoir un investissement sur la production comme l’amélioration du matériel. Cela permet par exemple d’avoir des gains sur la production (en temps et en coût), et donc d’améliorer la planification globale et les rendements / marges.

 

L’interrelation de la planification opérationnelle avec les ressources humaines

En plus d’une meilleure visibilité financière, un bon suivi de la planification opérationnelle peut apporter une meilleure gestion des ressources humaines. Elle va permettre de déterminer une charge, et d’avoir une vue d’ensemble des ressources humaines et de leur utilisation tout au long du projet.

La visibilité des besoins donnera un aperçu à plus longue échelle des périodes creuses, où l’activité sera plus réduite, et donc déterminer à quels moments les employés pourront effectuer d’autres activités nécessaires au bon fonctionnement d’une entreprise (formation, transfert dans d’autres services nécessitant un surplus d’homme…), ou dans le cas inverse, savoir s’il y a nécessité à l’embauche de nouveaux collaborateurs. Cela permet aussi de savoir si cette embauche est nécessaire sur un long terme, ou sur une période définie.

 

Comment la qualité de service en planification opérationnelle accompagne la Direction de projet à prendre les bonnes décisions

Il est important d’avoir une bonne vision sur la planification opérationnelle pour établir une stratégie globale de la société. Elle permet une meilleure vision de tous les types de ressources. Il sera donc plus facile de prendre les décisions qui s’imposent pour mener à bien le projet.

Le maître mot de la planification opérationnelle, c’est de prévoir, d’améliorer la visibilité à long terme sur l’ensemble des points clefs d’une entreprise. Comme l’écrivait Emile Girardin : « Gouverner, c’est prévoir ». Ainsi pour gouverner au mieux son entreprise, il convient de prévoir au mieux l’avenir de celle-ci, pour prendre les meilleures décisions possibles dans l’organisation de l’entreprise aux niveaux opérationnel, financier et humain.

En investissant sur la planification opérationnelle, une entreprise s’attache à maximiser ses rendements et ses marges, tout en valorisant une gestion plus juste de ses moyens et de ses ressources. En ayant conscience que ces deux points sont les maîtres mots pour faire grandir et prospérer une entreprise, il va de soi qu’un investissement sur le domaine serait profitable avec un effet immédiat.

mesliconsulting

Write a Reply or Comment