janvier 31 2018 0Comment
Projet du Grand Paris

Grand Paris : méthodes et outils afin de contribuer au succès du projet

« Il n’y a pas eu un chantier d’une telle ampleur depuis la construction des villes nouvelles dans les années 1960 » déclare Philippe Yvin, le président de la Société du Grand Paris.

 

En effet, le Grand Paris est un projet ambitieux et relativement complexe. Pour rappel, il vise une extension du réseau de métro actuel autour de Paris, en mettant en place 4 nouvelles lignes (15, 16, 17 et 18) et en développant 2 lignes existantes (11 et 14). L’objectif premier de ce projet est de « déverrouiller le blocage des transports en commun et désenclaver certaines communes » selon le Premier Ministre Edouard Philippe. Il permettrait donc d’offrir des transports franciliens efficaces, allant du centre de la capitale à la périphérie. Cela revient à construire 68 gares et 200 km de lignes automatiques, un réel enjeu pour le secteur industriel. Les défis techniques et humains de ce projet sont donc considérables.

 

Projet du Grand Paris

Le 23 Janvier dernier, Edouard Philippe s’est rendu sur le chantier à Champigny dans le Val de Marne, pour annoncer officiellement que le Grand Paris ne pourrait pas être finalisé dans les temps. Même si un étalement de ce projet dans le temps est à prévoir, il n’est pas abandonné. Les prévisions ne correspondent plus à la réalité du terrain. Une partie seulement des lignes seraient prêtes pour les Jeux Olympiques, tandis que la totalité devraient être terminées pour 2030. Ce retard soulève de nombreuses contestations, puisque la France s’était engagée à finir certaines lignes de métro pour les Jeux Olympiques en 2024.

Tweet Edouard Philippe sur Projet Grand Paris

En plus de ce retard, une importante hausse budgétaire est à prendre en considération : elle pourrait atteindre les 35 milliards d’euros, soit amplement supérieure au budget de 25.5 milliards d’euros initialement prévu en 2013. La Société du Grand Paris risque une « dette perpétuelle » selon la Cour des comptes.

Le Premier Ministre devrait s’exprimer sur les dates importantes du projet avant la mi-février. Selon nos expériences et afin de se baser sur des données réalistes et des objectifs atteignables (au vu des enjeux), nous pensons qu’il serait important de se baser sur la méthodologie et les hypothèses suivantes :

 

Incertitudes aux délais

Selon nos retours d’expériences les maîtres d’ouvrages se basent sur des hypothèses de sondages limités pendant la phase appel d’offres. Ainsi le critère incertitudes délais (teneur des sols, disponibilité des ressources, …) prend toute son ampleur au vu de la quantité de tests complémentaires faits par l’entreprise afin de s’assurer des études techniques et la prise en compte des éléments de pilotage et d’interface aux projets. Les décisions sont souvent difficiles à prendre, puisque les scénarios d’origine ne sont jamais ceux exécutés.

 

Consolider les projets en globalité afin d’arbitrer sur les priorités 

Le plus souvent les clients gèrent par projet, or tout l’intérêt est de consolider les différents projets (ouvrages, tronçons, …) sur la base d’outils de planification, afin de se permettre de réviser et d’arbitrer les objectifs par priorité. Le facteur délais est effectivement étroitement lié au financier et à la gestion des modifications aux projets. Ainsi l’équation prenant en compte l’aspect délais, financier et l’adaptation des modifications aux contrats peut-être une bonne option conduisant à arbitrer les priorités selon une démarche réaliste.

 

Oracle Prime Cloud : une opportunité pour le projet du Grand Paris 

Dans une réflexion d’accompagnement de projets de grande ampleur tel que le Grand Paris, nous pensons que la transparence liée aux facteurs délais et financier reste un critère d’apaisement et de contrôle pour les décisionnaires. Il est essentiel de se baser sur des outils ou des solutions partagés permettant d’associer plusieurs disciplines (telle que Oracle Prime Cloud Engineering & Construction).

 

La gestion du changement

Vu la complexité du projet du Grand Paris, nous pensons qu’il est essentiel de se baser sur l’analyse des impacts liés aux modifications depuis la phase études. Ainsi la hiérarchie des modifications associées aux contraintes du projet du Grand Paris peut conduire à affiner les hypothèses. L’ampleur du projet du Grand Paris reste exceptionnelle, cependant une annonce révisée annuellement serait essentielle.

Le projet du Grand Paris reste un projet remarquable et rarissime par sa taille et ses délais de réalisation. Nous avons un intérêt tout particulier à accompagner les parties prenantes pour contribuer au succès du projet.

 

Sources :

https://www.lesechos.fr/politique-societe/regions/0301193735280-metro-du-grand-paris-philippe-retarde-les-decisions-difficiles-2147410.php
http://www.newspress.fr/Communique_FR_306514_1347.aspx
https://www.societedugrandparis.fr/gpe/actualite/le-premier-ministre-sur-le-chantier-du-nouveau-metro-1649
https://www.lemoniteur.fr/article/grand-paris-express-matignon-concerte-des-elus-inquiets-avant-de-devoiler-le-nouvel-calendrier-35290451
http://www.maire-info.com/urbanisme-habitat-logement/transports/grand-paris-express-incertitudes-sur-le-calendrier-et-les-financements-article-21522

mesliconsulting

Write a Reply or Comment